SmartMush c’est, il faut le dire, un peu protéiforme…

Il est question de champignon bien sûr, mais pas question de se limiter aux champignons comestibles. Les champignons constituent un règne à part entière ; aussi importants que les végétaux ou les animaux, ils sont pourtant mal connus et même souvent mal aimés. Réduits à de vulgaires légumes (quelle erreur !) ou à des nuisibles « dégueux » qu’il faut éradiquer, ils sont pourtant une source probablement intarissable de possibilités d’inspiration et d’innovation dans des domaines variés tels que la médecine, l’art, la construction, la dépollution des sols et, on l’admet aussi, la gastronomie !

L’aventure commence en 2014 comme un projet étudiant de revalorisation du marc de café en substrat de culture de pleurotes. Motivés et conquis par les champignons, Quentin Gobert et Thédore Pelletier montent ensemble une champignonnière éco-pédagogique afin de relocaliser une production de champignons bio et de faire découvrir le règne fongique à tous les publics de Wallonie et d’ailleurs. Ils s’installent à Walhain, à l’été 2016, et commencent leur activité de production de champignons frais et de formations à destination des écoles et des centres sociaux. Finalement les deux compères se séparent et continuent chacun de leur côté. Quentin se concentre sur la production de champignons frais, locaux, bio, vendus en circuit court et créé le projet Mycosphère à Bousval.

Théodore s’absorbe dans le nouveau départ de SmartMush. Disciple revendiqué du Comte de Champignac, il continue de partager son affection pour le monde des champignons, élargi ses formations, participe à de nombreux festivals, monte le site et la boutique en ligne. Le réseau SmartMush est lancé !

Impossible de parler de SmartMush sans parler d’Ugo Danhier, artiste mycomaniaque et acolyte de toujours. Dès le début du projet, il s’implique dans la construction de laboratoire et d’outils nécessaires à la production et surtout à toutes les expérimentations possibles et imaginables. Avec Anouk Lewkowicz, ils montent, en 2018, le projet Maÿtu de recherche expérimentale de bio matériaux et textiles fongiques.

Début 2019, Maÿtu et SmartMush s’installent ensemble dans un hangar à Anderleecht dans le cadre d’une occupation temporaire d’un lieu abandonné en reconversion avec l’ASBL la Communa.  L’aventure n’est pas prête de s’arrêter…

 

Les SmartMushers

Théodore

Théodore

FungiFan

Bio-ingénieur de formation, apiculteur de métier. Depuis qu'il a fondé SmartMush, sa passion pour les champignons ne cesse de grandir.

Ugo

Ugo

Ingenieur experimental

Créateur mycélien jamais à court d'idées. Autant artiste que bricoleur, il est le fondateur (avec Anouk) de Maÿtu.

Anouk

Anouk

Designeuse textile

Anouk est géniale et n'a pas besoin de description. Elle est la fondatrice (avec Ugo) de Maÿtu.

Arold

Arold

vétérinaire, brasseur, couteau suisse

Ca n'a peut-être rien à voir, n'empêche qu'il est toujours utile !

Clémentine

Clémentine

Scribe et soutien psychologique

Si elle aime les champignons, c'est surtout pour Théodore.

Nos Partenaires

Fermer le menu
×
×

Panier